Médiation animale en EHPAD : favoriser l'expression des ressentis

Médiation animale à l'EHPAD à Gérard Soulatges pour encourager les échanges, développer les capacités de communication et favoriser le développement de l’estime et de la confiance en soi des résidents.

EHPAD et CAJOU mutualiste
Personnes âgées
Médiation animale en EHPAD : favoriser l'expression des ressentis
Médiation animale en EHPAD : favoriser l'expression des ressentis
  • Personnes âgées
EHPAD et CAJOU mutualiste

Favoriser le développement du lien social entre les résidents

l'EHPAD Gérard Soulatges innove avec un atelier de médiation animale.
L'enjeu : proposer une activité différente afin de mobiliser les résidents les plus isolés pour encourager les échanges entre les participants, développer leurs capacités de communication et favoriser le développement de l’estime et de la confiance en soi.
Grâce au financement d’actions de prévention par la CFPPA (Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie) de l’Hérault, Gérard Soulatges a pu bénéficier en 2019 d’une subvention pour un projet de médiation animale.

Cette technique aussi appelée zoothérapie se caractérise par l’utilisation d’un animal soigneusement sélectionné et entrainé. Un intervenant dument formé travaille avec cet animal pour maintenir ou améliorer les performances d’un patient sur les plans cognitifs, physique, psychologique, social et/ou affectif.
Les séances ont eu lieu le mercredi par petits groupes de résidents, heureux de retrouver leurs compagnons pour un moment de jeux et de tendresse mais aussi pour travailler la socialisation, l’estime de soi et la motricité.

Un bilan  positif

les résidents se sont révélés à travers des liens personnalisés. Les groupes restreints à 4 personnes ont permis de faciliter l'expression des ressentis grace à de petits moments de bonheur partagés.

Pendant près de 6 mois, les résidents participants ont pu trouver une utilité et une revalorisation sociale à travers le lien à l'animal, leur permettant de dépasser les barrières du jugement et du regard de l'autre. Ainsi, on a pu voir des résidents, qui habituellement repliés, introvertis, se sont totalement ouverts au contact de Jerrie et Chouchou (2 petits chiens de formation) et du groupe, souriants, communicants, enjoués, révélant leurs capacités cognitivo-psycho-sociales.
Le groupe s'est dit au revoir, chacun emportant une photo souvenir de leur chien préféré, dans l’attente de retrouver très vite ces moments intimes et privilégiés.

Autres actualités